Génôme du petit pois décrypté :
planète sauvée ?

Octobre 2019

Le génome du petit pois vient d’être décodé par une équipe de chercheurs internationaux, dont des Français de l’INRA et du CEA. Leurs découvertes ouvrent des perspectives pour l'alimentation, la transition agricole et la lutte contre le réchauffement climatique.

Deux équipes françaises de l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) et du Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) planchent sur le sujet depuis 2013, aux côtés de leurs confrères tchèques, australiens, américains, canadiens et néo-zélandais. Tous se concentrent sur cette légumineuse aux qualités exceptionnelles. Nutritives d’abord, parce que le petit pois est très riche en protéines et présente une réelle alternative à la consommation de viande. Et agronomiques ensuite, puisque sa capacité à fixer l'azote présent dans l'air réduit considérablement le besoin en engrais, tout en contribuant à enrichir naturellement les sols. L’usage d’engrais azoté ainsi diminué, la culture du petit pois apparaît alors comme un atout dans la réduction de la production de gaz à effet de serre.

C’est pour toutes ses caractéristiques si particulières que les scientifiques s’y sont intéressés. Maintenant que son ADN a été décrypté, il s’agit désormais de l’optimiser et de le renforcer : booster sa résistance aux maladies ou au stress hydrique, perfectionner la régularité de son rendement ou même maximiser sa valeur nutritionnelle. Ce décodage du génome n’est in fine rien de moins qu’une formidable opportunité d’avancer à vitesse grand V dans la sélection génétique du petit pois, pour améliorer la qualité de notre alimentation et mieux protéger notre environnement. Et quand la science se met au service de la nature, nous, on adhère !

Quand le Cénaldi mène le Ministère de l’Agriculture… au plus près des Agriculteurs.

Septembre 2019

Messieurs-dames bonjour, veuillez troquer vos tenues de bureau contre un jean et des baskets. Aujourd’hui au programme : visite de champs, récolte, rencontres et dégustation, au cœur de l’une des plus grandes exploitations de Haricot Beurre des Hauts-de-France. Suivez le guide !

Le 3 septembre dernier, le Cénaldi organisait la 4ème journée de découverte et de collaboration, à destination des représentants du Ministère de l’Agriculture et de FranceAgriMer, directement dans les champs !
Cette réunion désormais annuelle est à chaque fois l’occasion de rencontres avec les différents acteurs du secteur autour des réalités terrain vécues par les agriculteurs, et de sensibilisation aux avancées ou difficultés qu’ils affrontent.

Cette année, 15 personnes s’étaient donné rendez-vous pour un programme aussi convivial qu’instructif articulé autour de 3 temps forts.
La journée démarre par la visite d’un champ en pleine récolte, le fonctionnement du chantier et des machines. L’une des deux est en panne ce jour-là, un matériel coûteux qui tourne 24h/24 en pleine saison et qu’il s’agit de renouveler régulièrement pour éviter tout incident nuisant à la productivité escomptée.
Puis les participants suivent le parcours du légume jusque dans l’usine, où il est trié et lavé avant emboîtage et stérilisation. En quelques heures, il passe du champ à la boîte, non sans avoir été dégusté par les convives directement depuis les lignes de conditionnement. Ceux-ci peuvent alors constater sa fraîcheur, mais aussi l’ampleur du dispositif technique et logistique qui l’entoure à chaque étape.
L’après-midi, les échanges en salle permettent de revenir sur l’organisation de la filière et sur la mise en œuvre de la réglementation européenne spécifique au secteur des fruits et légumes. La journée s’achève sur d’excellentes impressions et sur des résolutions concrètes relatives aux enjeux et priorités calendaires de la filière.

Rendez-vous est pris pour l’année prochaine !

DES QUESTIONS ?

Besoin de plus d’informations ?

 
 
 
44, rue d’Alésia 75682
Paris Cedex 14

CONTACTEZ-NOUS !

44, rue d’Alésia

75682 PARIS

Cédex 14

01 53 91 45 32

#cenaldi